MISE À JOUR NOVEMBRE 2020 
FONDS D’AIDE ET DE RELANCE RÉGIONALE (FARR PDC) 
PHASE  2

 

 

FONDS D’AIDE ET DE RELANCE RÉGIONALE 

               (FARR PDC) PHASE 2

Novembre 2020

Le gouvernement du Canada a annoncé le 5 novembre dernier ​des investissements supplémentaires de 2,8 Maux SADC et aux CAE permettant d’offrir aux entreprises un prêt d’urgence pour fonds de roulement et un support technique sous forme de contribution non-remboursable. L’objectif est de soutenir les entreprises touchées par les impacts économiques de la COVID-19 qui n’ont pas bénéficié de l’appui du gouvernemental fédéral. Ce soutien prend la forme d’un appui financier d’urgence (prêt pour fonds de roulement), qui vise à aider ces entreprises qui manquent de liquidités, ou qui ont besoin d’aide technique afin de demeurer opérationnelles.

Nous savons que la pandémie de COVID-19 apporte son lot de défis pour vous et votre entreprise. La SADC du Suroît-Sud est prête à soutenir les entreprises pour les aider à passer au travers de cette période instable

PRÊT POUR FONDS DE ROULEMENT (Fonds FARR)

Il vise à offrir une aide financière d’urgence (prêt pour fonds de roulement) aux entreprises qui ne sont pas admissibles aux autres programmes fédéraux ou qui se sont vu refuser une aide dans le cadre de ces programmes, afin qu’ils puissent demeurer opérationnels.

 

Consultez la fiche technique

IMPORTANT : Vous ne pouvez faire une demande si vous avez déjà : 

  • Bénéficié d’un prêt de la SADC du Suroît-Sud via le Fonds FARR 1. 
  • Bénéficié d’une aide financière du gouvernement dans le cadre de la covid-19.

FICHE TECHNIQUE POUR PRÊT DE ROULEMENT

Consultez la fiche technique avant de remplir votre formulaire afin de connaître les modalités et critères d’admissibilités. 

Formulaire à remplir en ligne

Veuillez remplir le formulaire en ligne et le retourné signé par courriel à : 
analyste@sadc-suroitsud.org et dg@sadc-suroitsud.org 

Pour toutes informations concernant le prêt pour le fonds de roulement, contactez Erick Faubert, directeur général, au
450-370-3332 poste 1 ou par courriel à dg@sadc-suroitsud.org ou Jonathan Pelletier, analyste financier au 450-370-3332 poste 2 ou par courriel à analyste@sadc-suroitsud.org.

Formulaire pour une demande de prêt
SUBVENTION POUR AIDE TECHNIQUE NUMÉRIQUE (Fonds FARR)

Une contribution non-remboursable peut aussi être offerte pour de l’aide technique. 

Cette aide est disponible même si l’entreprise a reçu des montants en provenance des autres mesures du gouvernement du Canada.

Pour toutes informations concernant l’aide technique et pour la transmission des demandes, contactez Emmanuelle Lavigne-Landry, Conseillère en communication, marketing et mentorat au 450-370-3332 poste 3 ou par courriel à : communication@sadc-suroitsud.org. 

Consultez la fiche technique

IMPORTANT : Vous ne pouvez faire une demande si vous avez déjà : 

  • Bénéficié d’une aide-technique de la SADC du Suroît-Sud via le Fonds FARR 1. 

     

     

    FICHE TECHNIQUE POUR AIDE-TECHNIQUE

    Consultez la fiche technique avant de remplir votre formulaire afin de connaître les modalités et critères d’admissibilités. 

Formulaire pour une demande d'aide technique

 

D’AUTRES INFORMATIONS CONCERNANT LA PHASE 2 VIENDRONT PROCHAINEMENT
SUITE À CE COMMUNIQUÉ DE PRESSE   

 

 

FONDS D’AIDE ET DE RELANCE RÉGIONALE (FARR) Les SADC et les CAE de la Montérégie ont fait la différence et obtiennent 2,1 M$ de plus pour aider
les petites entreprises

Beloeil, 5 novembre 2020 – Dans le cadre d’une rencontre virtuelle éclair de l’Honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles, accompagnée du secrétaire parlementaire Peter Schiefke et de la députée Brenda Shanahan, les SADC et les CAE de la Montérégie dévoilent le bilan de la première phase du FARR-PDC.

Mis en place par le gouvernement du Canada en collaboration avec le Réseau des SADC et CAE, le FARR-PDC a permis d’aider les petites entreprises en région, touchées par la COVID-19, qui n’étaient pas admissibles aux autres programmes du gouvernement. Pour la région de la Montérégie, du 1er juin au 31 août, 6 083 293$ ont été versés rapidement à 511 entreprises et 19 projets collectifs.

Nouveaux investissements

Avec la situation actuelle qui évolue rapidement et devant cette livraison efficace du FARR par les SADC, l’Honorable Mélanie Joly annonce aujourd’hui des investissements supplémentaires du gouvernement du Canada de 2,1 M$ aux SADC et aux CAE de la région. Plus précisément, les SADC Suroît-Sud, Pierre De-Saurel, St-Hyacinthe-Acton et les CAE Haute-Montérégie, Haute-Yamaska et Capital pourront compter chacun sur 352 039 $ de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC). Le soutien financier additionnel accordé dans le cadre du FARR 2.0 viendra en aide plus précisément aux entreprises les plus touchées par la crise actuelle.

« Nos professionnels et administrateurs bénévoles ont travaillé avec agilité pour aider rapidement les entrepreneurs et nos collectivités à faire face aux conséquences de la COVID-19, a affirmé M. Luc Guérin, président du CAE Haute-Montérégie. Je suis très heureux de cet appui supplémentaire du gouvernement fédéral qui nous permettra de poursuivre nos efforts. Ce support additionnel est nécessaire et je tiens à remercier la ministre Mélanie Joly pour son écoute. Je remercie également Développement économique Canada pour les régions du Québec pour la mise en place rapide de cette mesure efficace. Nous travaillons tous ensemble pour que les entrepreneurs gardent confiance », a ajouté M.Guérin.

« À la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, il était impératif de trouver des solutions concrètes pour offrir à nos citoyens des activités estivales alternatives pendant la pandémie », affirme Miguel Lemieux, maire de Salaberry-de-Valleyfied. Il ajoute: « La relance économique sur notre territoire est également une priorité pour notre organisation municipale. C’est pourquoi nous avons mis en place différentes stratégies pouvant aider concrètement nos commerçants et nos restaurateurs depuis les derniers mois. Grâce à la collaboration de la SADC du Suroît-Sud, nous avons été en mesure de mettre en oeuvre rapidement le projet des terrasses urbaines. Une initiative d’une telle ampleur n’aurait pu être réalisée sans cet important partenariat. »

« Le gouvernement du Canada veut aider les petites entreprises de partout au Québec à s’outiller pour qu’elles puissent rebondir avec vigueur après la crise économique. Grâce à cette aide financière, les SADC et les CAE pourront maintenir leur soutien aux entrepreneurs et aux commerçants de leur région. Ceux-ci créent et maintiennent des emplois de qualité et le gouvernement s’engage à les accompagner. Nous avons été là durant la première vague de la pandémie avec des mesures concrètes et nous serons là pour les aider au fur et à mesure que la situation sanitaire évolue. »

L’honorable Mélanie Joly, députée d’Ahuntsic-Cartierville, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de DEC

« Le FARR, déployé ces derniers mois grâce notamment à la collaboration exceptionnelle des SADC et des CAE, a permis à de nombreuses entreprises de la Montérégie de survivre à la crise actuelle. Mais le travail est loin d’être terminé : des besoins cruciaux se font encore ressentir. Je suis fier que le gouvernement du Canada réponde présent pour les appuyer à nouveau. Les SADC et les CAE sont bien ancrés dans nos régions et sont en mesure de soutenir les efforts de relance de nos entrepreneurs. »

Peter Schiefke, député de Vaudreuil—Soulanges

« Dans le contexte visant à assurer une relance économique durable des régions, les SADC et les CAE se sont positionnés comme acteurs clés pour mobiliser le milieu des affaires et les entreprises de la Montérégie. Ils ont ainsi pu aider un grand nombre de PME à surmonter la crise et à fonctionner dans un nouvel environnement d’affaires. Je suis ravie que leur expertise soit de nouveau mise à contribution pour soutenir les entrepreneurs de nos collectivités. »

Brenda Shanahan, députée de Châteauguay—Lacolle

Pour plus d’information, les entrepreneurs sont invités à contacter leur SADC ou CAE. Pour trouver la SADC ou le CAE de votre région : sadc-cae.ca
Rappelons que ces investissements régionaux font suite à l’annonce effectuée le 2 octobre dernier par l’honorable Mélanie Joly, de l’ajout de 600 M$ pour l’ensemble du Canada, dont 23,3 M$ pour les SADC et les CAE du Québec.

RÉSULTATS DU FARR POUR L’ENSEMBLE DU QUÉBEC du 1er juin au 31 août 2020

  • 71,3 M$ investis, dont 65 M$ en prêt et 6,3 M$ pour de l’aide technique et des projets de développement économique local;
  • 2 106 entreprises ont obtenu du financement du FARR;
  • 1 346 interventions en aide technique ont été effectuées, comme l’accompagnement d’experts dans l’intégration des technologies, le marketing ou les projections financières, etc.;
  • Plus de 180 projets de développement économique ont permis de mettre en place des campagnes d’achat local, des sites de promotion de produits et services offerts aux consommateurs dans leur région ou encore des rendez-vous de formation ou d’informations pour les entrepreneurs;
  • 52 % des entreprises financées étaient la propriété de femmes entrepreneures;
  • 91 % des entreprises touchées n’avaient reçu aucune autre aide des différentes mesures mises en place par le gouvernement fédéral;
  • Les trois principaux secteurs d’activités des entreprises financées sont les services de proximité, le tourisme et les commerces de détail.

À PROPOS DU RÉSEAU DES SADC ET CAE

Les 67 SADC (Sociétés d’aide au développement des collectivités) et CAE (Centres d’aide aux entreprises) travaillent depuis près de 40 ans au développement économique de leur collectivité. Le Réseau des SADC et CAE compte plus de 1 000 professionnels et bénévoles qui soutiennent et financent chaque année plus de 10 000 entrepreneurs et projets de développement économique local. Les SADC et les CAE offrent aux entrepreneurs un accompagnement personnalisé et soutenu, ainsi que des produits de financement souples et adaptés à leurs besoins.

-30-

Renseignements : Christine Pilote, directrice des communications, 581 999-6363

Consultez RÉGULIÈREMENT CETTE SECTION COVID-19
DÉDIÉE AUX NOUVELLES mesures gouvernementales
en vigueur
DEPUIS SEPTEMBRE 2020

Aide aux entreprises en  régions en alerte maximale (AERAM)

Bonification du programme d’aide
d’urgence aux PME (PAUPME)

23 octobre 2020

Le gouvernement du Québec bonifie le programme Aide d’urgence pour les
petites et moyennes entreprises. Le nouveau volet créé, soit l’AERAM, permettra de soutenir les entreprises devant cesser en totalité ou en partie leurs activités parce qu’elles sont situées dans les zones en alerte maximale et fermées par décret ministériel.

Les entreprises admissibles à ce nouveau volet pourront voir convertir en pardon l’équivalent de 80% (jusqu’à un maximum de
15 000 $ par mois de fermeture) de leur prêt octroyé selon
certaines conditions.

Modalités d'application

Pour être admissibles au pardon de prêt, les établissements doivent :

  • Se situer en zone rouge, où la fermeture a été ordonnée dans le
    contexte de la COVID-19
  • Appartenir à un secteur économique touché en zone rouge
  • Être visés par un décret ministériel de fermeture d’une durée
    d’au moins 10 jours
Dépenses admissibles
  • Les taxes municipales et scolaires
  • Le loyer (la portion non couverte par
    un autre programme gouvernemental)
  • Les intérêts payés sur les prêts
    hypothécaires
  • Les frais liés aux services publics (ex. :
    électricité et gaz)
  • Les assurances
  • Les frais de télécommunication
  • Les permis et les frais d’association
Principales conditions d'admissibilité

Pour bénéficier du nouveau volet d’aide aux entreprises en régions en alerte
maximale, les entreprises à but lucratif, y compris les coopératives et les entreprises d’économie sociale, doivent être visées par un décret ministériel de fermeture d’une durée d’au moins 10 jours durant le mois.

Les mêmes conditions d’admissibilité s’appliquent qu’au programme Aide
d’urgence aux petites et moyennes entreprises (présentant une nouvelle demande).

La nature de l’aide et les modalités de remboursement du prêt demeurent les
mêmes que pour le PAUPME. Le pardon de prêt ne s’applique pas aux prêts
octroyés avant le 1er octobre 2020.

DÉPÔT D'UNE DEMANDE